Changements, Ruptures et Transgressions

Changements, Ruptures et Transgressions
Changements, Ruptures et Transgressions @ Café-théâtre « La Baie des Singes » | Cournon-d'Auvergne | Auvergne-Rhône-Alpes | France
Mar
10
Changements, Ruptures et Transgressions

Nous vivons une époque formidable ! Découvertes scientifiques, rejets des modèles, ruptures civilisationnelles, révolutions des mentalités... Au-delà de la subjectivité des opinions sur ces changements, ce débat nous invite à réhabiliter... la transgression.

De nombreux penseurs rappellent que la transgression fut toujours source de réussite et de créativité, de vie et d'évolution. « Loin de n’être que cette infraction éminemment coupable, la transgression est un acte fondamental et fondateur»1. « Transgresser, c’est faire progresser la liberté et refuser d’admettre que quelque chose est impossible »2.

Qu'il s'agisse d'Einstein dont les théories de la relativité ont métamorphosé nos conceptions de l'espace et du temps. Et que dire des philosophes des Lumières : leur liberté de pensée a bouleversé le monde et instauré l'universalité des Droits humains.

Certes, « les braves gens n’aiment pas que l’on suive une autre route qu’eux »3, mais ce sont les transgressions — et non les conformismes — qui permettent les avancées. « L’intelligence inventive se mesure selon la distance au savoir »4.

En opposition aux règles et aux normes, qui nous enferment dans d'invisibles frontières, transgresser c'est stimuler les différences. En politique, en art, en science, en littérature, en philosophie ... nous sommes considérés si nous répondons à certains canons, à certains critères, à des modes, des interdictions, des normes sociales. Y déroger, revient parfois à rompre avec des proches, moins enclins à prendre le risque de la différenciation sociale.

Transgresser, c'est prendre un chemin, plus chaotique. Le chaos, à l'origine de toute renaissance ?

(1) Serge Leclaire, (2) Jacques Attali, (3) Georges Brassens, (4) Michel Serres 

Date and Time
10 mars 2020 @ 20 h 30 min – 22 h 00 min
Location
Café-théâtre « La Baie des Singes »
6 Avenue de la République
63800 Cournon-d'Auvergne
France
Contact
Au bar des Sciences



Nous vivons une époque formidable ! Découvertes scientifiques, rejets des modèles, ruptures civilisationnelles, révolutions des mentalités… Au-delà de la subjectivité des opinions sur ces changements, ce débat nous invite à réhabiliter… la transgression.

De nombreux penseurs rappellent que la transgression fut toujours source de réussite et de créativité, de vie et d’évolution. « Loin de n’être que cette infraction éminemment coupable, la transgression est un acte fondamental et fondateur»1. « Transgresser, c’est faire progresser la liberté et refuser d’admettre que quelque chose est impossible »2.

Qu’il s’agisse d’Einstein dont les théories de la relativité ont métamorphosé nos conceptions de l’espace et du temps. Et que dire des philosophes des Lumières : leur liberté de pensée a bouleversé le monde et instauré l’universalité des Droits humains.

Certes, « les braves gens n’aiment pas que l’on suive une autre route qu’eux »3, mais ce sont les transgressions — et non les conformismes — qui permettent les avancées. « L’intelligence inventive se mesure selon la distance au savoir »4.

En opposition aux règles et aux normes, qui nous enferment dans d’invisibles frontières, transgresser c’est stimuler les différences. En politique, en art, en science, en littérature, en philosophie … nous sommes considérés si nous répondons à certains canons, à certains critères, à des modes, des interdictions, des normes sociales. Y déroger, revient parfois à rompre avec des proches, moins enclins à prendre le risque de la différenciation sociale.

Transgresser, c’est prendre un chemin, plus chaotique. Le chaos, à l’origine de toute renaissance ?

(1) Serge Leclaire, (2) Jacques Attali, (3) Georges Brassens, (4) Michel Serres