Carte Postale Tiers-lieux 5/7 : Manzat – Les Combrailles

Carte Postale Tiers-lieux 5/7 : Manzat – Les Combrailles

A Manzat, il y a une charmante place de village, un fromager avec une sélection à se damner et aussi Alexandre Rousselet. Il porte aujourd’hui un projet un peu fou : celui de créer un makerspace et une résidence internationale pour les bricoleurs 4.0 d’Europe.

L’idée ne date pas d’hier. Après avoir étudié à Moulins-sur-Allier, il monte Bouge toi Moulins, une association pour porter des projets de jeunes de l’agglomération. C’est dans ce cadre là qu’il découvre le monde des tiers-lieux. Ces espaces qui rassemblent et attirent celles et ceux qui entreprennent sur les territoires.

Après un roadtrip en Auvergne pour découvrir ce nouveau monde, il se lance dans une aventure qui le mènera au quatre coins de l’Europe ainsi qu’en Amérique Latine. Après cinq années à vadrouiller, il revient dans son village natal et décide de retaper et de restaurer des dépendances de la ferme familiale afin d’y accueillir les makers rencontrés au fil des années.`

Le 7 août dernier, il lance sa première semaine européenne et accueille une vingtaine de makers venus de Pologne, du Portugal, d’Espagne et d’autres pays encore. Pendant plusieurs jours, ils vont isoler des murs, tirer des câbles et en profiter pour découvrir les joies des vacances en Auvergne.
Point d’orgue de cette semaine, « un repair café » pour la population de Manzat. Une manière originale de découvrir ce que sera l’esprit du lieu.

Bricoleurs curieux de 70 ans et plus, se mêlent aux jeunes venus tenter de réparer micros et manettes de jeux vidéos. C’est dans ce cadre là que nous avons rencontré Alexandre. Fort de sa connaissance fine de cet univers, il apporte un éclairage bienvenu sur ces termes dans l’air du temps mais encore trop peu compris.

Trois minutes de décryptage pour tout comprendre sur les tiers-lieu.

Retrouvez les autres portraits de la série « Summer Collection Spécial Tiers-lieux.

À propos de Pauline Rivière

Pauline Rivière est rédactrice en chef du média en ligne le Connecteur. Elle est aujourd'hui, réalisatrice, reporter d’images et formatrice au sein de l'association. Elle s'intéresse également à l'innovation éditoriale. Avec sa société SmartVideo Academy, elle anime différentes formations à la réalisation de vidéos (au smartphone notamment) et à l’écriture audiovisuelle. Elle intervient également dans l'Enseignement Supérieur auprès d'étudiants en communication digitale.