Cartographier (enfin) l’écosystème. En mode explo avec une grande cape d’humilité.

Cartographier (enfin) l’écosystème. En mode explo avec une grande cape d’humilité.

C’est ce qu’on appelle un serpent de mer… Tout le monde a dans ses tiroirs un projet pas simple à mettre en oeuvre mais qui serait tellement génial s’il advenait. Au Connecteur, ce projet c’est « La Carto ».  Quand on s’appelle le Connecteur, on crée une légère promesse de connexions. Et pour Connecter, il faut connaître.

Il y a eu des amorces. Plusieurs même. Un début de création d’une grosse base de données Excel améliorée, un plugin de géolocalisation, un peu de dev pour connecter et afficher tout ça…

LE problème principal qui fait que l’on procrastine …. c’est la question de la mise à jour et du périmètre, large.

LA question, c’est celle du besoin auquel on veut répondre. Et en fait, il n’y en a pas un, mais plein.

Nous avons donc pris une décision. On y va, en mode exploratoire, avec une grande cape d’humilité.

Schématiser l’écosystème

Pour commencer, une approche artisanale de représentation de l’écosystème et notamment de ses catalyseurs ou portes d’entrée principales.

Il est en « work in progress ». En y réfléchissant un peu, on comprend bien que cette démarche est quasiment sans fin. Donc, vous constatez un oubli ? Ne vous vexez pas. Juste dites-le et on l’ajoutera.

> data [a) leconnecteur.org

Développer un outil dynamique

Pour aller ensuite vers un outil dynamique, nous démarrons un POC avec MotherBase, développée par U Change, en partenariat avec  la French Tech Clermont Auvergne.

MotherBase – quelques explications

Motherbase est une solution d’Intelligence Artificielle qui recense de manière dynamique les acteurs de l’innovation en analysant les «conversations » numériques disponibles entre des acteurs clés connus , dits « catalyseurs » ( grands acteurs publics et privés, incubateurs, médias, fonds, pôles de compétitivité … ), et des organisations innovantes peu ou pas connues (startups, PME, ONG…).

Le but : identifier, qualifier et « mapper » les acteurs de l’innovation d’un secteur, d’une technologie ou d’un secteur géographique .

Extrait de Motherbase Beta

Extrait de Motherbase Beta / Tag Cleantech

Ce qui nous a intéressés

 

  • la dimension 100% dynamique en quasi « temps réel ».
  • le fait que les données soient issues des comptes Twitter et Linkedin des acteurs : la donnée reste sous la responsabilité de chacun. Son actualisation  est automatique et ne requiert pas de double saisie pour les acteurs. Facteur vraiment déterminant quand on sait à quel point tous les annuaires sont, soit mis à jour par des petites mains, soit complètement obsolètes dès leur parution
  • un moteur de recherche qui permet d’identifier les acteurs selon un important nombre de critères (localisation, mot clé, secteur d’activité, taille de l’entreprise, levée de fonds via CrunchBase…).

Ce qui reste à faire

Spoiler: plein de choses !

Mais on va y aller étape par étape.

  • Enrichir le tableau des catalyseurs
    • Le principe de MotherBase repose sur l’identification de catalyseurs, c’est à dire de noeuds de connexion : c’est l’objet du premier tableau.
    • Plus il sera complet, plus on sera en mesure d’entrer dans Motherbase les catalyseurs pertinents. 
    • Ensuite, Motherbase ‘récolte’ automatiquement les acteurs avec lesquels les catalyseurs ont interagi et les intègre dans la base.
  •  Identifier les parcours ‘utilisateurs’ et le type de données pertinentes : nouvel arrivant, créateur de start up, collectivités, …
    • l’outil peut permettre de suivre l’évolution du nombre d’emplois, le nombre de start up par secteur, les levées de fonds, …
    • pour les parcours,  c’est un potentiel hyper intéressant, mais nous allons commencer par s’approprier un peu l’outil et ensuite, on fera ça avec vous, ce sera plus riche
  • Faire un peu de ménage : vérifier les remontées, la pertinence de leurs qualifications : vous verrez sans doute, il y a parfois des choses étranges qui remontent. On se demande comment elles sont arrivées là. Bref, une supervision humaine du boulot de la machine sera nécessaire quand même…

Donc voilà le projet dans lequel on s’engage. On teste, on améliorera, on domptera l’outil, on le complètera avec d’autres idées, comme celle de Laurent Laporte, le CEO de Braincube, nouvel administrateur du Connecteur, qui imagine un slack territorial pour casser encore les barrières aux rencontres …

Donc c’est parti, première présentation officielle ; le 19 novembre, lors de l’AG de la French Tech Clermont Auvergne. Et ensuite, on invitera ceux de nos administrateurs et adhérents qui en ont envie à se pencher sur le sujet.

Prêts ?

À propos de Véronique Jal

Ma ligne guide depuis 15 ans, c'est le management de projets collectifs à fort "sens ajouté" : Les fromages AOP, les hébergements touristiques, la démarche d'attractivité d'une région... et aujourd'hui l'innovation territoriale via un média associatif Toulousaine d'origine, j'ai découvert et choisi l'Auvergne que mon parcours pro m'a amenée à connaître sous plein de facettes. Passionnée aussi de cuisine, j'ai créé et animé pendant 10 ans Slow Food Auvergne en arrivant à Clermont, puis plus récemment passé un titre de restaurateur entrepreneur à l'Institut Paul Bocuse, une chouette aventure !