Dossier Spécial AGTECH : Ces nouvelles technologies qui font bouger l’agriculture

Dossier Spécial AGTECH : Ces nouvelles technologies qui font bouger l’agriculture

L’Auvergne a beau être un territoire très rural, elle n’est pas épargnée par le phénomène de « l’agribashing », c’est-à-dire le dénigrement des agriculteurs. Les tensions avec le grand public s’accroissent. Engrais, pesticides ne sont plus les bienvenus. Face à ce fossé qui se creuse avec le grand public, les agriculteurs ont le blues. Ils aimeraient sensibiliser les Français à la difficulté de leur métier. C’est d’ailleurs
pour l’une de ses raisons qu’ils ont récemment bloqué les routes de France en martelant ce slogan : France, veux-tu encore de tes paysans !

Les agriculteurs doivent en plus assurer la sécurité alimentaire d’une population croissante tout en respectant l’environnement, dans une période difficile pour eux (faibles revenus, concurrence mondiale, volatilité des cours). Une lourde charge qui pèse sur leurs épaules.

Pour autant, ce serait simpliste de dire que l’agriculteur ne s’intéresse pas aux enjeux souhaite du développement durable et ne pense pas dès aujourd’hui aux générations futures. Beaucoup d’entre eux sont déjà inscrits dans une démarche d’innovation qui révolutionnera l’agriculture de demain. Et ces innovations sont nombreuses sur notre territoire. C’est ce que Le Connecteur souhaite vous faire partager avec ce dossier sur l’Agri-technologie.

Car entreprises, start-up, laboratoires de recherche ne manquent pas d’imagination, ni d’initiatives. Plusieurs start-up viennent en aide dans la gestion de l’exploitation. Weather Measures permet de donner des informations de précision de météorologie (température, vent, rayonnement, précipitations) qui permettent à l’agriculteur d’intervenir sur son exploitation, sans perdre de temps, ni d’argent. Exotic Systems développe des solutions d’objets connectés qui améliorent les performances. Piloter sa ferme propose des services clé en main pour sécuriser le chiffre d’affaires de l’agriculteur en donnant des aides pour la commercialisation des céréales. 

 

Du côté de la recherche cela bouge aussi énormément. L’IRSTEA, l’Institut National de Recherche en Sciences et en Technologies pour l’Environnement et l’Agriculture travaille sur les enjeux d’une agriculture responsable et l’aménagement durable des territoires. Les chercheurs ont mis en oeuvre un robot capable de faire la différence entre bonnes et mauvaises herbes, afin de réduire, voire supprimer l’usage d’herbicides. 

Quant aux entreprises, elles ne sont pas en reste. Solu’Nature propose des solutions naturelles alternatives aux pesticides et antibiotiques, dans l’élevage.
Invers crée avec des agriculteurs une filière de production d’insectes destinés à l’alimentation animale. Une filière durable, en circuit court et 100 % locale.
Sabi Agri a lancé un tracteur électrique léger et envisage une nouvelle version équipée de panneaux photovoltaïques. L’innovation est en marche et devrait aider les agriculteurs à être fiers de leur métier et à ne plus être considérés comme les pollueurs de la planète. 

Retrouvez ce mois-ci, reportages, interviews, portraits sur les acteurs qui participent à inventer l’agriculture de demain.