Autour du fest’: Des innovations pour cette 44ème édition du festival du court-métrage !

Autour du fest’: Des innovations pour cette 44ème édition du festival du court-métrage !

L’identité même du festival du court-métrage réside dans sa dimension communautaire et internationale. Il rend possible la visibilité de courts-métrages venus du monde entier et propose une large variété de contenus. 76 programmes et plus de 422 courts-métrages. Il y règne une atmosphère particulière qui permet rencontres, réflexions et floraison de projets pour les professionnels du secteur. Cette année, des nouveautés : de la billetterie en ligne aux courts venus du web. Et toujours de bons classiques : des ateliers et des rencontres à ne pas manquer !

L’édition dématérialisée de 2021 enregistre un bilan positif sur la consommation de courts-métrages en ligne. Il n’empêche que chacun souhaite un retour à la normale. Bonne nouvelle, c’est ce qui est prévu pour la 44ème édition du Festival du court-métrage, qui aura lieu du 28 janvier au 05 février 2022. Celle-ci devrait se dérouler en tout présentiel ; en réserve des décisions gouvernementales. Cette année, la billetterie se numérise et permet l’achat de billets via un site internet officiel dédié. Pour les habitués, les points de vente classiques restent ouverts ! 

Le festival du court-métrage fait son marché : 37ème édition #shortfilmmarket

Du 31 janvier au 4 février et comme tous les ans, à ne pas manquer : le rendez-vous emblématique du marché du Film Court ! Organisé au Gymnase Fleuri, l’édition représente chaque année environ 83 pays et est le plus important marché pour les professionnels du monde entier. Attention, celui-ci est accessible aux professionnels badgé.e.s uniquement. 

“Il est la première place de ventes, acquisitions et distribution pour les formats courts en offrant des débouchés concrets sur les marchés français, européen et international. Son programme de rencontres professionnelles complet favorise la création, la co-production et la circulation des œuvres”

https://clermont-filmfest.org

Au programme pour les professionnels de la filière :

  • Présentation d’acheteurs 
  • Sessions B2B (présence de distributeurs et programmateurs de festivals)
  • Meet & Greet : p’tit dej, apéro et réseau ! Rencontres et co-création de projets
  • Euro Connection (présence de sociétés de production, financeurs et diffuseurs européens autour de projets de films de court métrage)
  • Réseaux professionnels européens et internationaux, conférences, rencontres et réunions de travail (Short Film Conference, Carrefour des Festivals, Fédération des acteurs culturels)
  • #Short : Présentation de plateformes et contenus issus des nouveaux médias. Dédié aux nouvelles écritures, aux format courts et novateurs !
  • Un accès privilégié au plus grand catalogue de courts-métrages via la vidéothèque qui recense plus de 7500 récents court-métrages

Cette année, une version numérique du marché sera disponible.

Foncez ! C’est un véritable tremplin.

Nouveauté : La section Pop-up, YouTube X Le festival international du Court-métrage

Espace créatif et accessible à tous, YouTube est devenue une plateforme phare du web. Cette année, le festival s’associe à la plateforme et fait le choix de mettre en valeur 5 artistes émergents en créant la section Pop-up ! Le court affirme sa volonté d’évolution en créant une dite « passerelle » entre création numérique et festivals de cinéma. Une idée innovante et une véritable opportunité pour les créateurs de contenus de la plateforme.

Cinq fictions françaises ont été sélectionnées et seront diffusées lors d’une séance spéciale. L’une d’elle se verra remettre le Prix YouTube du Court-Métrage de fiction avec à la clé une somme de 2500 euros. La séance est prévue le mercredi 2 février à 20h, salle Lumière, Résidence universitaire Dolet. Suivie d’un temps d’échanges avec les réalisateurs. Les films seront disponibles sur le site internet du court-métrage tout au long du festival. 

On en profite pour vous parler de la plateforme Tënk

Spécialisée dans le cinéma documentaire en ligne,  la plateforme de vidéos à la demande propose un large choix de films documentaires d’auteurs, courts et longs. Des films sélectionnés par une équipe composée de spécialistes. Cette année et dès le 28 janvier, une programmation spéciale Festival du Court-Métrage est à l’honneur sur la plateforme.

L’école éphémère du cinéma : L’Atelier 

L’Atelier se positionne comme un espace collaboratif, une école autour du cinéma ouverte à tous. Présente du 31 janvier au 4 février à l’Accueil chapiteau, cour du centre Blaise-Pascal, entrée libre.

Au programme :

  • Des workshops dédiés aux métiers du cinéma : réalisation, photographie, actorat, scénographie, animation, matte painting….
  • Des ateliersthématiques : décor du cinéma, tournage/retake, effets spéciaux, reportage, création danse et images…

L’occasion d’effectuer un tour d’horizon des métiers de la pellicule, de rencontrer professionnels et de susciter des envies.

Pour plus d’informations, cliquez ici

S’essayer à la réalité virtuelle et augmentée

Déjà expérimenté les années précédentes, on retrouvera un espace dédié à la réalité virtuelle et à la réalité augmentée. Rentrez dans un monde parallèle, vivez l’immersion et l’interaction en visionnant des courts-métrages de l’année passée ! 

Uniquement sur réservation (s.duclocher@clermont-filmfest.org). Rendez-vous à La Comédie – Traversée Centrale.   

A court de job, édition #2

En partenariat avec Auvergne Rhône-Alpes entreprise, le court-métrage revient avec son job meeting A court de Job au cœur du festival. Les entreprises seront présentes du vendredi 28 janvier à 17h jusqu’au vendredi 4 février à la Maison de la Culture Bd F. Mitterand. Plus de 40 entreprises de la région et 400 offres d’emplois seront disponibles.

À propos de Lison Garnier

Issue d'une licence en information et communication, je m'intéresse aux pratiques journalistiques. D'origine auvergnate et intéressée par plusieurs formats comme le reportage et le documentaire, j'aime narrer les récits de ceux qui font sur notre territoire - mettre en lumière des initiatives locales et alternatives - rendre compte des histoires de ceux qu'on entend peu. Cycliste amatrice, militante à mes heures et curieuse de nouvelles pratiques saines et innovantes, j'exerce au sein du Connecteur depuis avril 2021.