IoT, Impact et Open Innovation : La recette de l’accélérateur de start-ups French IoT

IoT, Impact et Open Innovation : La recette de l’accélérateur de start-ups French IoT

Ce jeudi 3 mars 2022, l’accélérateur de start-ups French IoT du groupe La Poste a annoncé l’ouverture de la 8ème édition du Concours French IoT Impact x Technologie. Un concours à destination de start-ups engagées dans un projet numérique et responsable. Pour cette année, les startups devront répondre à 4 challenges imaginés par French IoT au service des enjeux humains et sociétaux. Des challenges parrainés par des entreprises dans une logique d’open innovation.

Accompagner la transition numérique en favorisant l’open innovation

French IoT a misé dès le début sur les bénéfices de l’open innovation. L’open innovation c’est un écosystème d’engagés sur un sujet. Là dessus, s’établit toute une démarche de partage d’expériences, de méthodologies pour renforcer les dynamiques entrepreneuriales par le biais de collaborations.

Depuis sa création en 2015, l’accélérateur de startups s’appuie sur son ancrage territorial pour identifier et accompagner les startups à impact. Une démarche soutenue par plus de 100 réseaux internationaux et régionaux partenaires. A ce jour, French IoT soutient plus de 300 start-ups et met tout en œuvre pour faciliter les collaborations avec les entreprises du territoire. Des PME aux grands groupes, aux incubateurs à la métropole, au dispositif FrenchTech. De plus, les start-ups peuvent bénéficier d’une couverture à l’international. French IoT participe à des événements comme le CES de Las Vegas, le salon VIVA Technology ou encore à Paris ou Slush à Helsinki. 

Pour cette 8ème édition, French IoT a pensé un partenariat avec 5 grands groupes :

Concours French IoT Impact x Technologie : Une sélection de projets à #impact 

Le plan stratégique “La Poste 2030, engagée pour vous” montre une volonté d’accompagnement à la transition numérique au service des enjeux sociétaux. La 8ème édition du Concours French IoT Impact x Technologie s’adresse donc aux start-ups engagées. Une attention particulière est portée aux projets à impact.

French IoT a imaginé 4 challenges auxquels les porteurs de projet devront répondre

  • Répondre aux services de proximité. Imaginer une solution contribuant au mieux vivre quotidien. Répondre aux enjeux de l’approvisionnement de proximité. Dynamiser la vie de quartier ou encore faciliter la mobilité. Accéder à des services autour de soi tout en maîtrisant l’impact environnemental. En partenariat avec SNCF Gare & Connexions.
  • Imaginer des services pour les entreprises et professionnels. Pour accompagner la transformation interne des entreprises et améliorer l’expérience des clients et collaborateurs. En partenariat avec CFI Groupe.
  • L’e-santé. Imaginer une solution répondant au contexte de pandémie. Et améliorer la prévention, fluidifier le parcours de soin dans les établissements de santé comme à domicile. En partenariat avec Malakoff Humanis et les Fonds FHF.
  • Les services aux territoires. Imaginer des solutions pour dynamiser l’emploi. Faciliter l’accès à l’éducation. Renforcer les liens intergénérationnels et penser de nouvelles expériences d’accès aux services administratifs. En partenariat avec Pôle Emploi.

Vous souhaitez candidater ? 

Déposez votre candidature en ligne jusqu’au 8 avril 2022 via la plateforme dédiée.

Les lauréats 2022 du concours seront officiellement annoncés à l’occasion de VivaTech (15-18 juin prochains). La nouvelle promotion débutera dès juillet 2022.

Une dynamique tout aussi inspirante à lire ici Territoires et dynamiques de transformation sociale, le modèle CISCA (leconnecteur.org)

À propos de Lison Garnier

Issue d'une licence en information et communication, je m'intéresse aux pratiques journalistiques. D'origine auvergnate et intéressée par plusieurs formats comme le reportage et le documentaire, j'aime narrer les récits de ceux qui font sur notre territoire - mettre en lumière des initiatives locales et alternatives - rendre compte des histoires de ceux qu'on entend peu. Cycliste amatrice, militante à mes heures et curieuse de nouvelles pratiques saines et innovantes, j'exerce au sein du Connecteur depuis avril 2021.